Les mises à jour Web seront limitées lors de la période électorale en Alberta. En savoir plus.

22 février 2019

L’Office national de l’énergie (ONE) conclut son examen d’une durée de 22 semaines portant sur les répercussions du projet sur le milieu marin et recommande d’aller de l’avant avec l’agrandissement du pipeline. (Réaction de l’Alberta)

16 janvier 2019

Selon de nouvelles recherches, 69 % de la population canadienne pense que le Canada fera face à des répercussions considérables en l’absence de nouvelles capacités de transport par pipeline. Six personnes sur dix déclarent que le manque de nouvelles capacités en la matière représente une crise nationale. (Source)

1er janvier 2019

Un sondage indique que 2 personnes sur 3 au Canada désirent la reprise des travaux de construction relatifs au projet d’agrandissement du pipeline Trans Mountain en 2019. (Source)

7 décembre 2018

Alors que le premier ministre du Canada Justin Trudeau préside la rencontre des premiers ministres à Montréal, des publicités publiées localement en ligne et dans les journaux ainsi que des images projetées sur la façade des édifices du centre-ville rappellent aux dirigeants fédéraux et provinciaux les occasions perdues liées au projet. (Couverture médiatique)

14 novembre 2018

Le gouvernement de l’Alberta lance la phase suivante de sa campagne nationale Canada travaillant ensemble. Elle comporte un compteur de revenus perdus qui affiche en temps réel la somme d’argent dont le Canada est privé chaque jour que le projet d’agrandissement du pipeline Trans Mountain subit un nouveau retard. (Couverture médiatique)

Octobre 2018

L’écart de prix entre le Western Canadian Select et le Texas Intermediate Crude se creuse davantage et atteint 50 $ US par baril de pétrole. Le gouvernement de l’Alberta estime que le manque d’accès aux marchés entraîne désormais des pertes de 80 millions de dollars par jour pour l’économie canadienne.

3 octobre 2018

Le gouvernement fédéral décide de ne pas faire appel du jugement de la Cour d’appel fédérale annulant l’agrandissement du pipeline Trans Mountain. Il annonce également le début d’une nouvelle série de consultations auprès des peuples autochtones. (Couverture médiatique)

21 septembre 2018

Le gouvernement fédéral ordonne à l’ONE de réexaminer les effets du transport maritime lié au projet. L’ONE a jusqu’au 22 février 2019 pour mener à terme son examen et soumettre son rapport de recommandation. (Couverture médiatique)

5 septembre 2018

Selon un sondage, 7 personnes sur 10 au Canada veulent que le gouvernement fédéral fasse le nécessaire pour faire avancer le projet de pipeline. (Source)

30 août 2018

La Cour d’appel fédérale renverse l’approbation fédérale donnée au projet, affirmant que l’examen de l’ONE contenait des lacunes. Le même jour, les actionnaires de Kinder Morgan Canada approuvent la vente du pipeline et du projet d’agrandissement au gouvernement du Canada. (Couverture médiatique)

18 juillet 2018

Un sondage indique que la population canadienne est divisée au sujet de l’achat de Trans Mountain par le gouvernement fédéral. (Source)

29 mai 2018

Le gouvernement fédéral annonce qu’il achètera le pipeline Trans Mountain actuel et le projet d’agrandissement à Kinder Morgan pour une somme de 4,5 milliards de dollars. (Couverture médiatique)

2 mai 2018

Des sondages indiquent qu’une majorité de la population canadienne appuie l’agrandissement du pipeline Trans Mountain. (Source)

30 avril 2018

Le gouvernement de l’Alberta annonce le lancement d’outils de sensibilisation sur le site Web de Canada travaillant ensemble, soutenus par une campagne publicitaire. (Couverture médiatique)

18 avril 2018

Des sondages indiquent qu’une majorité de la population britanno-colombienne appuie le projet d’agrandissement du pipeline Trans Mountain. (Source)

13 février 2018

Le gouvernement de l’Alberta lance le site Web Canada travaillant ensemble et demande au gouvernement de la Colombie-Britannique de cesser toute tentative visant à empêcher l’agrandissement de Trans Mountain. (Couverture médiatique)

9 février 2018

La première ministre de l’Alberta Rachel Notley annonce la création d’un groupe de travail consacré à l’accès aux marchés en réaction aux tentatives du gouvernement de la Colombie-Britannique d’interrompre l’agrandissement du pipeline Trans Mountain.

18 juillet 2017

En Colombie-Britannique, le premier ministre John Horgan forme un gouvernement minoritaire après avoir fait compagne contre l’agrandissement du pipeline Trans Mountain. (Source)

11 janvier 2017

La première ministre Christy Clark accorde un certificat d’évaluation environnementale à Trans Mountain et déclare que le projet d’agrandissement est conforme aux cinq conditions du gouvernement de la Colombie-Britannique visant la protection du littoral, la participation des Premières Nations ainsi que des retombées économiques pour toute la population britanno-colombienne. (Source)

29 novembre 2016

Le premier ministre du Canada Justin Trudeau annonce l’approbation de l’agrandissement du pipeline Trans Mountain. (Réaction de l’Alberta)

16 juin 2016

Selon un sondage, deux fois plus de personnes au Canada affirment que l’ONE a pris la bonne décision en approuvant le pipeline, comparativement à celles qui pensent le contraire. Toutefois la population de la Colombie-Britannique est presque 4 fois plus nombreuse que la population albertaine à dire que l’ONE a pris la mauvaise décision. (Source)

19 mai 2016

L’ONE conclut qu’agrandir le pipeline Trans Mountain sert l’intérêt public, et il recommande son approbation. (Réaction de l’Alberta)

16 décembre 2013

Kinder Morgan Canada soumet à l’ONE une demande de jumelage du pipeline Trans Mountain. Le projet de 6,8 millions de dollars fera passer la capacité du pipeline à 890 000 barils de pétrole par jour.

30 octobre 2008

Fin de la construction du doublement d’ancrage de 158 km, qui fait passer la capacité quotidienne du pipeline Trans Mountain à 300 000 barils.

17 octobre 1953

La première cargaison de pétrole acheminée par le pipeline Trans Mountain arrive au terminal de Burnaby. La capacité initiale du pipeline est de 150 000 barils de pétrole par jour.

Février 1952

Début des travaux de construction du pipeline Trans Mountain, d’une longueur de 1 150 km, qui vise à répondre à la demande de pétrole albertain dans la région du Pacifique.